La fréquentation du cinéma s’améliore mais est en nette baisse par rapport à la période pré-pandémique

Source : Roy Morgan Single Source, octobre-décembre 2019, n = 13 526, octobre-décembre 2020, n = 16 641, octobre-décembre 2021, n = 16 762. Base : Australiens de 14 ans et plus.

La fréquentation des films en Australie a augmenté au cours du dernier trimestre de 2021 par rapport à il y a un an, mais au dernier trimestre de 2019, elle était encore inférieure à la moitié des niveaux d’avant la pandémie.

2,2 millions d’Australiens de plus de 14 ans (10,4%) sont allés au cinéma en moyenne quatre semaines au cours du trimestre octobre-décembre 2021 lorsque l’Australie a ouvert et fermé les portes de NSW, NSW Victoria et dans l’ACT. C’est une augmentation par rapport aux 1,9 million (9,1%) qui ont fréquenté le cinéma au dernier trimestre 2020 pendant la pandémie, mais moins de la moitié des 4,9 millions (23,3%) qui ont fréquenté le dernier trimestre 2019.

La fréquentation des salles de cinéma au dernier trimestre de 2021 était directement corrélée à l’âge, les jeunes Australiens de la génération Z (13,6 %) étant plus susceptibles d’y assister devant la génération Y (12,5 %) et la génération X (10,1 %). Au cinéma en revanche, seuls 6,2% des Baby Boomers et seulement 4,3% des Pré-Boomers.

Cependant, bien qu’elle soit la plus susceptible d’aller au cinéma au dernier trimestre de 2021, la génération Z est toujours en baisse plus que la génération pré-pandémique que toute autre génération, en baisse de 18,2 % par rapport au dernier trimestre de 2019. Cela reflète le fait que la génération Z pré-pandémique était de loin la plus grande génération de cinéma avec environ un tiers (31,8%) participant en moyenne à quatre semaines.

Fréquentation au cinéma en moyenne sur quatre semaines : déc. qtr. 2019 contre Trimestre décembre. 2020 contre Trimestre décembre. 2021

La source: Source unique Roy Morgan, octobre-décembre 2019, n = 13 526, octobre-décembre 2020, n = 16 641, octobre-décembre 2021, n = 16 762. Base: Australiens 14+.

La fréquentation des films a chuté au cours des deux dernières années et est toujours bien en deçà des niveaux pré-COVID

La fréquentation des films a chuté pendant la pandémie COVID = 19, les cinémas ayant été contraints de fermer pendant de longues périodes à partir du verrouillage national initial fin mars 2020. Au cours du premier trimestre 2020, plus d’un quart des Australiens, sur 28, 7%, ont fréquenté un cinéma. en quatre semaines en moyenne.

Le verrouillage national, qui a commencé fin mars 2020 et s’est poursuivi pendant environ six semaines jusqu’au début mai 2020, a contraint les cinémas australiens à fermer. Au cours des trois mois précédant juillet 2020, seuls 3,2% des Australiens sont allés au cinéma en quatre semaines en moyenne, le niveau le plus bas de toute la pandémie.

La fréquentation des cinémas a progressivement augmenté depuis son creux de la mi-2020 et a atteint un pic pandémique moyen de 15,9% au cours des trois mois précédant mai 2021, lorsque la majeure partie du pays était au départ et juste avant que la vague Delta ne force des verrouillages prolongés en NSW , Victoria et ACT à partir de juin 2021.

Fréquentation au cinéma en moyenne sur quatre semaines : 2019-2021

La source: Source unique Roy Morgan, janvier 2019 – décembre 2021, entretiens trimestriels moyens, n = 14 734. Base: Australiens 14+.

Michele Levine – PDG, Roy Morgan Research, déclare :

“Les cinémas australiens ont été parmi les entreprises les plus touchées par la pandémie de COVID-19 avec une baisse des entrées au cours du premier semestre 2020 lorsque le pays est entré dans un bloc national et n’a pas encore retrouvé des niveaux similaires à ceux d’avant la pandémie.

“Plus d’un quart des Australiens, 28,7%, sont allés au cinéma en moyenne quatre semaines au cours du trimestre de mars 2020, juste avant que la pandémie de COVID-19 ne frappe et ne force la fermeture nationale pendant environ six semaines. Au cours des mois suivants, les entrées ont chuté et au cours des trois mois précédant juillet 2020, seuls 3,2 % étaient récemment allés au cinéma.

“Avec l’ouverture de l’Australie courant 2020, la fréquentation des cinémas a progressivement augmenté pour atteindre 15,9% mi-2021 avant de replonger à mesure que la vague Delta provoquait de nouveaux blocages dans les plus grandes villes d’Australie, Sydney et Melbourne.

«Au trimestre de décembre 2021, un peu plus d’un Australien sur dix (10,4%) a déclaré être récemment allé au cinéma. De nouveaux films dont la dernière sortie de Daniel Craig en tant que James Bond, “Die Another Day” et les superproductions “Spider-Man: No Way Home” et “The Matrix Resurrections” ont contribué à attirer les gens vers le cinéma ces derniers mois en 2021, bien que la participation est resté bien en dessous de la moitié du niveau pré-pandémique.

“Les jeunes Australiens sont les cinéphiles les plus passionnés, dirigés par la génération Z. Bien que seulement 13,6 % de cette génération ait fréquenté un cinéma au cours du dernier trimestre 2021, il s’agit d’une augmentation de 2,8 % par rapport à l’année précédente et d’une plus grande participation au cinéma que toute autre génération. Malgré cela, il restait moins de la moitié des 31,8 % qui fréquentaient une salle de cinéma au dernier trimestre 2019 avant la pandémie.

“Ces résultats indiquent que même pour la génération Z, la génération la moins directement exposée au risque d’infection potentielle au COVID-19, il reste encore un long chemin à parcourir pour que la participation au cinéma revienne aux niveaux d’avant la pandémie – et rien ne garantit que cela arrivera cette année.

“Plus tôt cette année, nous avons connu la première” vague Omicron “qui a freiné davantage la reprise des entreprises qui comptent sur la restauration pour une expérience personnelle comme les cinémas. Même maintenant que la variante Omicron “BA1” a pris sa retraite en février, il y a des signes qu’une nouvelle variante encore plus contagieuse Omicron “BA2” émerge alors que nous sortons de l’été.

“Bien que nous ayons maintenant de nombreuses doses de vaccin et des” injections de rappel “du vaccin disponibles pour quiconque souhaite le prendre, la possibilité demeure qu’une variante résistante au vaccin de COVID-19 puisse émerger dans les mois à venir, ce qui causera de nouveaux ravages pour entreprises. . “

Pour des commentaires ou plus d’informations, contactez:
Roy Morgan – Demandes

Bureau : +61 (03) 9224 5309
askroymorgan@roymorgan.com

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *